28 avril 2009

Filament

Je n'ai pas fini de tout recommencer, non, ne jamais finir de tout recommencer. Chercher et rechercher ce qui se cache là, au devant tout le temps. Entendre les réponses qui goutte à goutte entrent en résonance. Filaments bien reliés au firmament. Couleurs, formes se côtoient et redisent la raison. Restructuration. Re connexion. Reconstruction. Assurément. Généreusement. Infiniment. Réconciliation. Tellement savoureux et voluptueux la vie de ce côté. La vision s'éclaircit, les voiles se lèvent, le temps a tout son... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2009

Rencontres

Dans le champs de la vie, j'ai vu la graine en vous qui toute petite chantait le pouvoir de l'amour et sous le vent du jour, j'ai applaudi et ri. Sous mille et uns sourires, la graine enracinée a fleuri et a dit : "oui, je pousse et je repousse les limites. Je suis forte et j'aspire à la paix véritable qui unit tous les êtres. " Du vert, du rose, du bleu en fines gouttes de pluie. Mosaïque de sens s'envolent au chaud de vos mains tendres. J'applaudis à la minutie de Sylvain, la tendresse de Céline, la fraîcheur de... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2009

Liberté

Dans la grande salle aux coussins carrés alignés, nous nous sommes assis pour des jours, une dizaine. A gauche, les hommes sous couvertures bleues et chaudes. A droite, les femmes emmitouflées de douceur beige. Pour que la joie l'emporte, des centaines de personnes s'asseoient régulièrement dans des salles chaudes et sombres, bien dans les bras du monde, de l'univers entier. Reliés les uns aux autres dans un profond silence par la colle rose et douce qui unit tous les êtres. Chacun observe en lui son univers intime. Intériorité... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2009

Les mots endormis sur les nuages blancs ont le reflet des eaux bruyantes et tremblantes. Le ciel prend des vacances à l'abri du vacarme de la vie douce et claire où les oiseaux réveillent. Les ailes se déploient et attendent incertaines qu'un vent sucré se lève sur les corps nus célestes. Plus loin il y a le doute, la peur et tout le reste. Plus loin il y a la mort, la tristesse soudaine. Nuages aux folles arabesques, quelque soit la tempête, s'en reviennent au ciel. Silence... Le temps s'endort encore bien à l'abri de tout ce... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2009

Fleur de larme sur le chant des saisons, je souris à la sève de la joie qui dit "oui". Je me penche délicieusement réjouie du temps qui s'égraine encore. Rien n'empêche le brouillard de se lever loin du chagrin qui grogne et qu'on laisse derrière... derrière le paravent qui souffle et qui l'emporte là où est sa place : dans l'inexistant qui se veut être tranquille et transparent. Les pétales bientôt vont se réjouir. N'avoir que ce but en tête.
Posté par malou mosaique à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2009

Apparition

Rosalou rêvait d'azur, ce cet azur inaccessible qui s'envole là-bas, au delà du réel, par dessus le paraître et qui s'installe en soi, en une paix tranquille, paisible même si fragile. La douceur des plumes la camouflait des autres. Elle était invisible en même temps si présente qu'ils s'en amusaient bien et la bousculaient fort, croyant que la rudesse la ferait revenir... sur terre, tel que le société l'entend. Mais elle était vivante, les pieds ancrés au sol. Les autres n'en savaient rien car ils n'écoutaient pas ce qu'elle avait à... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2009

Tout près, tout juste

Le brouhaha en terrasse rappelait à Léon l'espace des beaux jours de printemps qui flottent sans rien dire. Le sourire accroché à l'intérieur, il ne laissait passer que des idées vagues. Il ne pensait pas ou plutôt, il ne pensait plus qu'à elle. Il l'attendait, pensait l'apercevoir et puis non, ce n'était pas elle. Habillée de fleurs de la tête aux pieds, elle avait osé lui sourire timidement. Tout d'elle était douceur et l'envie de la prendre dans ses bras lui était venu aussitôt. Il s'était levé de son fauteuil années soixante. Une... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2009

Flux flou

Je voudrais t'emmener loin des contrées parallèles, loin de l'oubli trop fort qui tarabuste au coeur. Je voudrais t'emporter sur la ligne d'horizon puisque rien n'est plus dense que ce trait de parcours. Je voudrais, je voudrais... Je ne dis pas je veux car ne rien t'imposer, juste t'envoler dans les bras, sur la peau et puis regarder loin plongée dans tes yeux clairs qui ont vu mieux que moi peut-être. Être dans tes pensées, y être au chaud parfois et cela non plus, je ne le sais pas. Et si tu me croisais au hasard de tes rues,... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2009

Heure douce

Tu ne te trompes pas lorsque tes valeurs sont en adéquation avec ta vie, ton travail, tes amis, parfois même ta famille. Je souhaite que tu t'envoles encore vers demain sans crainte. Tu as tout à y gagner même si tu perds quelques illusions et fantasmes de situation. Car tu peux te dire : "Oui, je l'ai fait, j'ai agi!" Et c'est bien en agissant que tu trouveras ce que tu cherches en espérance. Rien n'est figé et surtout pas le gris. Toutes les couleurs peuvent évoluer : passe du rose au fuchsia puis à du rose... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 février 2009

Un brin plus fort

Regarde l'infini se déployer infiniment et à l'indéfini. Pour le mal que tu peux ressentir parfois, personne n'est responsable, même pas toi. Souris surtout et mets encore un pied devant l'autre : c'est déjà tellement et c'est bien ce pied qu'il te faut poser afin de ne pas te laisser happer par le vertige. Il n'y a pas de prison si tu brises tes propres chaînes. Laisse glisser la vie comme elle est. Reprends ce qui est à toi en main, laisse ce qui ne l'est pas. Restructure ta force, tes chemins de pensée et tu verras la grâce du... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 18:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]