malou mosaique

20 mai 2015

Article de presse pour nos Ateliers ouverts 2015 chez Caroline Riegert

article de presse

Posté par malou mosaique à 23:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 mai 2015

Atelier ouvert 2015

De 14 à 20h les 16, 17, 23 et 24 mai. Venez nous encourager, partager, échanger, découvrir nos univers et les redécouvrir

Rouge cadmium

Les deux dernières années m'ont montré qu'il est bien difficile d'attirer du monde dans son atelier, quand celui-ci n'est pas situé en ville. Mais je ne serai pas seule ce week-end, je serai entourée d'autres artistes et il y aura tous les jours un petit concert, un duo voix et basse à 16h, donné par Malou et Manu.

http://rougecadmium.blogspot.fr

 

Posté par malou mosaique à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2015

Ateliers Ouverts chez Caroline Riegert

Invitée les 16, 17 et 23, 24 mai par Caroline Riegert, dans son bel atelier à Andlau. Avec Anne Hechinger et Clémentine Bodet. Gravure, dessin, illustration, objet, peinture, installation, performance, sculpture ... au programme.

Ateliers Ouverts 2015

A la pêche aux trésors par terre, partout je vais pour ensuite raconter bien au-delà des mots la force de notre monde intérieur. L'autre rive, celle que je choisis, se laisse alors atteindre. C'est celle de la joie. Celle où la poésie, féerie pansent toutes les blessures.

http://www.ateliersouverts.net

 AU 71 rue du Maréchal Joffre à Andlau

J'aurai également la grande joie de chanter mes chansons accompagnée par Emmanuel Helbert à la basse les deux samedis et dimanches à 16h.

DSC01672 DSC01668

Malou Mangin - récital

Posté par malou mosaique à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mai 2015

Exposition chez Patrick, 53 allée de la Robertsau, Strasbourg

Retrouvez mes coeurs en mosaïque exposés et en vente du 4 au 30 mai dans le joli salon de thé "chez Patrick" (pâtissier, chocolatier, confiseur, traiteur) au 53 allée de la Robertsau à Strasbourg.
et grand merci pour votre soutien si vous aimez mon travail et avez envie de partager l'info. La fête des mères et toute proche et de tendresse, de poésie nous avons tous grand besoin...

IMG_3645 IMG_3643 IMG_3646

IMG_3656  IMG_3640 IMG_3647

 IMG_3636 IMG_3668  IMG_3662 

IMG_3670 IMG_3667

IMG_3634 IMG_3633 IMG_3632 IMG_3650

IMG_3638 IMG_3635 IMG_3641 IMG_3659

C'est aussi histoire de venir déguster un bon thé gâteau entouré d'amour

IMG_3654 IMG_3648 et en ce qui me concerne de jouer à la petite souris, à la gourmande, pour écouter, entendre quelques commentaires en ce mardi 5 mai :

D'un homme à son épouse : "regarde comme c'est original", "oh oui, c'est gai", "mon préféré c'est celui là" "et celui là aussi j'aime bien". Un autre monsieur me dit alors que je prends une photo : "regardez ceux qui sont là-bas dans le coin, ils sont encore plus beaux". Vers 18h, alors que les gourmands comme moi commencent à quitter les lieux, j'en ressors d'autres pour les semer ici et là, prépare les étiquettes pour y inscrire les prix, les cartes de visite, ma démarche artistique...

On me dit : "ah c'est vous qui les faites", "comme ils sont joyeux".

Je remercie pour tous nos échanges de ce mardi. Si vous saviez combien vos mots ont été liqueur pour mon coeur mis à l'épreuve en ce moment.

Posté par malou mosaique à 20:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 avril 2015

Mes chansons accompagnées par Emmanuel Helbert à la basse

 

DSC01672 DSC01668  DSC01675

Dis-moi que j'ai rendez-vous avec ma chance. Que quelque soit l'embrouille qui me perd, je tiendrai la nacelle jusqu'au bord de mon rêve. Rebondir de joie quelque soient les larmes. Du plus grand des fou rire inonder mon rivage. D'une voix claire. Source de mon amour. Je dis que j'ai avancé un pied après l'autre. Mon grand pas de géant.
Dedans.
Ce n'est pas la gloire mais la fête. Ce n'est plus le désespoir en tempête. C'est solidement bordée de douceur en colliers, de rivages dentelés, de mères et d'océan.
Dedans. Du sang. Chantant.
Redire mon rêve à tire d'ailes. Bien à l'abri du tourtereau, du tout petit moineau. Mon tourbillon. Mon hirondelle en vole plané.
C'est comme rire l'histoire de mon histoire, chanter. Comme un pont qui me sauve.
A pleine voix radier ce qui est sans soleil, ce qui ombrage encore le plus clair des vents. C'est souffler l'ennemi du fin fond de ma tête. Dépoussiérer l'ivresse, la vie dans ses recoins. C'est éternuer la note. Celle qui juste à côté ruisselle mon coeur à corps. C'est crier le fardeau de mon eau.
Vite ou lentement, dis-moi. Redis le moi que ce n'est pas par chance, mais que c'est mon courage. Celui des naufragés sans ancrage. Éloignement du massacre. Parce que ça s'arrête là. ça s'envole.
Immédiat.
(texte écrit par Malou Mangin)

Malou Mangin - récital

vidéo et photos : Nico Winz

Posté par malou mosaique à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



17 avril 2015

quelques unes de mes vidéos : performance, chanson, enchantés, sur un toit.......

 Quelques unes de mes chansons, de mes performances, des moments de partage très heureux avec d'autres artistes ou lors de mes ateliers mosaïque. Puisse mon activité continuer d'avancer, de s'épanouir et de se nourrir du tout dans le sens qui sera le plus lumineux, le plus juste, le plus tendressant possible, pour moi-même et les autres

 

Posté par malou mosaique à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2015

28 mars 15h30 : je chante mes compos avec Emmanuel Helbert à la basse

photos prises par Nico Winz et BanouchKAtelier : Merci

 DSC01667

byBBKA (25) DSC01672 

Titre des chansons : "Dans la chambre 18", "Peine Ombre", "Douce" et "Réagis"

DSC01668 DSC01675

10917199_1592340947647118_4997442910411571871_o

Posté par malou mosaique à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Journée européenne des métiers d'Art au Vestibule In : mars 2015

byBBKA (9) byBBKA (8)

byBBKA (11) byBBKA (10) byBBKA (72)  

DSC01663 byBBKA (68)  byBBKA (70)

  byBBKA (71) byBBKA (73)  byBBKA (69) 

Photos prises par BabouchKAtelier et Nico Winz : merci

Posté par malou mosaique à 08:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 mars 2015

Le Vestibule In : 27, 28 et 29 mars

Regardez bien le programme! c'est le 27, 28 et 29 mars au 9 rue des Mineurs à Strasbourg avec le collectif Le Vestibule Strasbourg. Tout près de la place des Halles..

Justine Cow, Orèle éventail, Atelier Danielle Songué, Laura Kientzler, BabouchKAtelier, Association Humeur Aqueuse, Kendra Nakamura, Dominique Stutz, Claire Barberot Création Textile, Mademoiselle D'Ange, 100x ni L'oie, mLn design, Antocharis et moi même vous présenterons nos travaux.
Lord Cumbia & SVDK animeront musicalement le vendredi de 18h30 à 21h30 avec des projections vidéos.
Je chanterai  quelques une de mes chansons le samedi à 15h30 accompagnée par Emmanuel Helbert à la basse.
A 17h, samedi toujours, défilé de Vinca Schiffmann et Farid Merah.
Le dimanche à 11h : défilé de 100x ni L'oie
Défilé de Claire Barberot à 15h30 puis à 16h celui de Danielle Songué
Tentant tout ce beau programme, n'est ce pas!

extbon

inter(1) Venez découvrir ou redécouvrir nos univers. Mes coeurs et mon chant y seront présent ainsi que bien d'autres événements tout au long de ces 3 jours

Posté par malou mosaique à 12:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2015

Mot Amour

2012_02_20_DSC6069_ELR4 Faites glisser sur la peau, sous la peau mon amour. Redites jusqu'à l'os que tout est bien plus doux. L'hiver n'est pas la mort que tu soulèves encore. Il est la sève qui dort, se renforce pour vivre. L'amour ne se fait pas. Il se donne partout. Écoute le rossignol et tu verras le jour. De ses plumes à ta peau il y a une étincelle. Ribambelle sonore. Sonate pour trois ailes. Les tiennes sont un peu jeunes. Prends soin de l'équilibre. L'harmonie est partout si tu vois apparaître. La flamme dans ton coeur qui rigole aux fenêtres. Je veux t'aimer d'amour comme personne ne sait. T'enrober de charnel, de bleu jusqu'à l'aurore. Regarde par ma lumière. Chante en plus haut débit. De ma goutte à la tienne nous sourirons ensemble. Je ne suis jamais loin. A une pensée de toi. De l'amour je sais ce qui est impensable. Bien au-delà du rien, du vide, du petit il y a l'infini qui n'est jamais fini. Je flotte sur ton doigt pour qu'il glisse sur papier. A deux pas du dehors je rêve mon océan. De toi au coeur si pur je ne m'éloigne pas. A tes côtés je jure pour ne jamais te perdre.

Je t'aime, m'entends-tu le murmurer, hurler. Dans ton cerveau d'oiseau, de joli être frêle. Si je pouvais te dire et te redire toujours. Que rien n'efface l'empreinte que je t'ai déposée. Là. Tout au chaud. Tout au creux de ton ciel. Pour que jamais ne sonne la folie meurtrière, les âmes poudrières. Va. Je te le redis tant. Va leur dire en sourires. Que mes bras restent ouverts et que la vie est chair.

Dicte leur mot à mot. Chante au vent du silence. Redresse ta colonne. N'abandonne personne. Aux plans de la torpeur ne cède pas si vite. Ton courage est tenace et il est de joie vive. De celle que tu connais pour t'en être nourrie. Dans les nuages un jour où tu t'étais assise.

Ma divine. Ma chanson. Mon océan vivant. Ma vie. Ma si profonde. Mon doux ravissement. Respire la grandeur. Ne lâche pas ma main. Je te tiens.

Posté par malou mosaique à 23:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]