malou mosaique

30 octobre 2017

Sous le fil

2017-09-10 09

La vie assortit le vêtement, met du bleu aux pieds, autour du poignet. Saumon glisse sur les jambes. Des motifs. Des fleurs. Jusque sur la tête. Corail.

Enroulé, le collier aux perles sculptées abandonne sa longueur jusqu'aux genoux. Foulard long. Poivré. Parfumé.

La fibre raconte au fur et à mesure. Elle se souvient.

Ce ne sont plus chaussettes, pantalon, robe à fleurs, bracelet. Le vêtement fredonne ses histoires. Il s'emporte, se porte. De la saison d'hier à celle d'aujourd'hui. Des combinaisons de légèreté. Infinité. Comme un jeu préféré. Celui de s'envelopper.

Ressentir la couleur. Flotter. Lui correspondre. En elle sur les pavés marcher.

Au rythme d'un froufrou, d'une odeur de lessive. Du fil vert pomme entre les perles noué. Des ronds, des feuilles. Rien de transparent. Que du doux confortable. Des formes, des traits, des chaines.

Associations osées. Délibérément vécues.

Une liberté.

Posté par malou mosaique à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 septembre 2017

Canicule

Impro coup de gris en plein soleil d'une chanceuse qui a des toilettes !
Tu es au courant qu'il n'y a plus d'accès à l'eau sur le campement des remparts à Strasbourg? Ce n'était qu'un tout petit robinet de rien du tout et franchement il n'y avait déjà pas de quoi être fièr. (De mon côté j'ai trois arrivées d'eau dans mon appartement et je n'y vis pas à 200 !) En tout cas aujourd'hui j'ai appris qu' il ne coule plus du tout ce petit, tout petit robinet là. 
Non mais dis-moi que ce n'est pas possible !
Il n'y a pas de mot pour raconter.
Merci de désobéir les adjoints, maire, politiques etc ... tous ceux qui ont un peu de pouvoir ! De l'argent il y en a bien pour construire des trucs qui servent à rien ! Des armes, et cetera.... Béton, et cetera .... Et c'est incroyable parce ça pousse à une allure ! Ok ce n'est pas le même budget tu vas m'expliquer : soit ! Mais MERDE alors les budgets ! Tu crois que tous les bénévoles, les aidants, ils en ont eux du budget? Tu crois qu'ils se posent seulement une seconde la question pour trouver des solutions, tendre la main, sourire encore. Quand ils ne se font pas arrêter en chemin parce que "c'est la loi"!
On ne peut pas laisser des "êtres vivants" dans des conditions pareilles. ça devrait être écrit dans nos lois, non? tu ne trouves pas? Si tu étais à leur place, tu ferais quoi? Moi si je l'étais je peux te dire que je serais morte depuis longtemps et j'en ai plus que très conscience. Heureusement qu'il y a une solidarité des associations, des habitants, des personnes de toutes professions, de toutes les classes sociales qui ne ménagent pas leurs efforts pour tenter d'inverser le mouvement vers un peu de beauté : c'est grand et magnifique toutes ces gouttes d'eau de colibris mais bon !...... Je répète, je répète et je répète encore : Il y a des ETRES VIVANTS dehors qui ont la tuberculose, qui meurent de faim, de chaud, de froid, des personnes âgées, malades sans suivi médical, en fauteuil roulant quand ils en ont un, des bébés avec et surtout sans poussette, des femmes enceintes, des jeunes, des hommes, des enfants, des familles sur un pseudo matelas, des rats qui leur montent dessus et Zéro accès à l'eau???????? RIEN de tout l'été, NADA, ZéRO??????? Pour les sans abris, les migrants, tous ces gens sur le carreau !
A Strasbourg ??????
Ville capitale européenne, ville d'accueil et de beauté ???
Tu as vu comme il a fait chaud? Tu as vu comme il a plu ces derniers jours? Tu as vu comme il va pleuvoir les prochain temps? Tu veux la peste c'est ça?
Ce petit robinet, c'était déjà minable pour tant de personnes mais alors là c'est le pompon, la cerise sur le gâteau !!!!!! Un peu de dignité quand même, un peu de respect pour la vie s'il nous plait !
LA VIE. LA VIE. LE VIVANT !
C'EST FORMIDABLE LA VIE ! C'est un MIRACLE la Vie ! Que ce soit la tienne, la mienne ou celle de tous les ETRES. Qu'on parle ta langue ou pas la mienne !
C'est quoi cette escalade vers la laideur ? C'est ça l'évolution des consciences? Le chacun pour soi, le rien à foutre si c'est pas mon enfant ou moi ? Ok je sais que beaucoup agissent à leur mesure et j'en suis là. Oui, il y a plein d'actions merveilleuses. OK OUI, je suis au courant !
Ok aussi le lotus se nourrit de la boue pour fleurir. Oui la nature s'en sortira après l'homme c'est certain ! On est si petits, si peu évolués pour jouer encore à la "guèguerre" et pour courir à corps perdus tout droit dans le mur. Et je ne suis pas fière, j'en suis là encore là pour moi-même. La paix, c'est du boulot tout le temps TOUT LE TEMPS, du premier au dernier souffle évidemment ! Je ne dis pas que je suis meilleure que toi. J'ai pas de jugement, pas d'étiquette. Et là il ne s'agit pas de ça, pas de savoir qui est le plus bel humain sur terre. Certains certaines habitant(e)s de notre belle planète sont arrivés trop bas et ont besoin de souffler pour retrouver des forces quand elles ne sont pas déjà mortes. Ils n'ont pas choisi. Tu n'es jamais tombé toi? Tu n'as jamais fait l'expérience du tout perdre? Tu ne te souviens pas comment ça fait? Si t'as pas de toit, de quoi boire et manger, de quoi t'abriter, de quoi te changer quand il pleut : tu as quoi dis moi? Si tu n'as pas une main qui se tend pour t'aider à remonter, tu n'es pas perdu toi?
Moi si ! je te le dis que je le serais "complètement perdue " sans ta main tendue vers moi. C'est parce que tu es là que je reste debout et bien vivante.

Tu comprendras peut être que je n'ai pas envie de participer à ce moche là.
NON ! Budget ou pas !
NON.
Je préfère dire OUI à la BEAUTE du vivant.
Universellement

Posté par malou mosaique à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2017

Silence

Le silence en vagues successives s'évade dans la goutte d'eau. Tombe en cadence dans la bassine. L'envol des bruits ou juste le chuchotement des pas. Une poussette légère. Des quatre pattes qui passent. Mouvement d'une main délicate.

Célébrer l'été. Le don du sol en courgettes et concombres. Basilic. Tomates. Ail frais. Sur le bleu du ciel. Un nuage céleste s'évapore. Le paon au loin tient compagnie. Le soleil régale le ventre de la pie. Un coucher charmant du haut de sa branche. Cueillir. Faire abstraction des moteurs, des gens qui parlent fort sur haut-parleur. Parce que les "Hein", "Comment" dérangent les oreilles. Ecouter les abeilles.

Ne sonnez pas aux portes. Ne criez pas d'angoisse. Calmez vos peurs violentes. Je n'ouvre pas mon coeur au chaos de ce monde. Je laisse passer. Je filtre. L'air que je respire est de douceur.

Faire courir la mine. Glisser sur page blanche. Tellement plus tendre. A toute vitesse l'ombre est la même. Eclairée de soleil. Un chat rêve.

Posté par malou mosaique à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2017

Copie d'écoute.

Voyage en radio. Flotte.
Avec les voix.
Parfait pour la situation.
Subtilité.
Le moment où les gens s'accordent.
Sous d'autres cieux.
Montre.
Aborde avec moins de complexe.
Participe à ces moments d'apparition.
Du côté de ceux qui cherchent à comprendre.
Discussion.
En imagination.
Franchis. Parfums d'épices.
Enfouis.
Totalement.
Griffonne. Une exception.
Voyage. Esquive.
Une occasion saisie.
Moudre et remoudre.
Rendre spontané.
Artificiel.
Peinture.
Confirmation. Evaporation.
Laboratoire.
Journal de l'action.
Pure.
Vulnérabilité.
Cueille.
L'événement.
Capture.
Des instantanés.
Pas d'architecture. Rassemblement.
De la confusion.
De la politesse.
Dégraissage. Affutage.
Texte est corps.
Exercices.
Plus qu'un os.
Propagation.
Objet inanimé.
Lignes.
Petits carreaux légers.

Posté par malou mosaique à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juillet 2017

Son

J'emprunte à l'immensité son sourire radieux. Mieux que le soleil. La pluie. Le ciel est lavé comme mon regard sur toi.
Quand le corps fait faux bon. La puissance du coeur.
Quand le vaste devant s'offre.
Paisible.
Lorsqu'il est incessant de sa tranquillité. Je m'envole avec lui et j'écoute le flot.
Le large.
Le long. J'étire. Les heures. Comme un chat qui sait. La vastitude du chant qui régale. La rivière qui clapote.
Douceur.
Sur les pierres roulées. Je vais le déposer.
Le son que j'entends murmurer à l'oreille l'océan des jours.

Posté par malou mosaique à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 juillet 2017

A voix Basse chante au Papar Hasard

16463299_1328255097234234_3601145327072674962_o(1)Ce samedi 8 Juillet A voix basse découvre ce bel écrin entouré de nature, le Papar Hasard,  et chantera ses compos et quelques reprises pour envelopper les toiles d'Anne Hechinger. Un moment fort de partage et je m'en réjouis.

C'est à partir de 17h30 que Anne Heringer vous fera entrer dans son univers et que nous enchanterons.

Avec bonheur de partager avec vous aussi

Papar Hasard Arzviller (adresse, horaires, ouvert le dimanche)

Papar Hasard Arzviller Restaurants : adresse, photos, retrouvez les coordonnées et informations sur le professionnel

https://www.pagesjaunes.fr

 

 

Posté par malou mosaique à 13:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

A voix basse fête la musique

Youpi, A voix basse chante à L'illiade ce 21 juin

 

Fête de la Musique Illkirch-Graffenstaden 2017

Avec ses innombrables concerts, la Fête de la Musique organisée par la ville d'Illkirch-Graffenstaden s'annonce comme une soirée inoubliable. Découvrez toutes les facettes de cet événement.

http://www.illiade.com

 

 

Posté par malou mosaique à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2017

A voix basse a chanté ses compos pour le vernissage "Osons l'Utopie" le 6 février

Cette belle exposition de Récup'art ou art de vivre continue d'ouvrir ses portes jusqu'au 26 février avec un brunch collectif. Regarder le programme de "3 mois ferme" pour consulter le programme de tous les ateliers, discussions proposé jusque là avec humanité.

A voix basse a été heureux de chanter lors du vernissage dans une ambiance dansante, chaleureuse et très humaine.

Merci à tous les visiteurs et artistes ainsi qu'à la jolie Louane qui a tourné pour nous avec un beau chapeau, c'était généreux, doux, humain comme j'aime. Merci à tous les Maquizarts.

16665793_950165828453322_4524210576410038820_o  16722560_1722202398090942_5671380597310338149_o    

16715888_950166308453274_7670727271903624806_o    16715885_1722198734757975_4307161052067403959_o

16700550_950166615119910_407019497972355989_o     16601861_950166461786592_4566510616565594162_o  

16665136_950166728453232_8162985171326706283_o  16715885_1722198734757975_4307161052067403959_o

 

Posté par malou mosaique à 17:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2017

Osons l'utopie avec les Maquizarts

 "A voix basse" sera là pour vous enchanter le vendredi 10 février à 18h pour le vernissage de l'exposition. Un chapeau tournera parmi vous. Quelques uns de mes coeurs en pesanteur et en mosaïque seront aussi présents à la vente. Un beau mois de février qui commence

16463687_1715308585446990_2242118827532962057_o

 

FEVRIER est là ! Exposition et ateliers sur le thème du "RECUP'ART ou ART de Vivre" du 04 au 26 février

Vernissage musical bring-bring le VENDREDI 10 FEVRIER CAFÉ ASSOCIATIF tous les JEUDIs de 17h à 21h : boissons et grignotages à petits prix associatifs ;) BRUNCH " viens en pantoufles" le DIMANCHE 26 FEVRIER à partir de 13h ... et les ateliers créatifs et ludiques à partir de 10 euros par enfant !!

http://3moisferme.blogspot.fr

 

Posté par malou mosaique à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2017

Concert aux Savons d'Hélène

Le mardi 31 janvier

crédit photo : Nico Winz et Michéri Miloud que je remercie infiniment

16463299_1328255097234234_3601145327072674962_o(1)   16422621_944166112386627_1441722517103659739_o    

16422498_1328255043900906_273014629606679837_o  16487036_1328255110567566_8401150442108554274_o 16402942_1328255037234240_3805485932971806417_o

 

Posté par malou mosaique à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]