12 octobre 2008

Libre

Les mots sont libres comme l'eau. Ils sortent, ils parlent, s'inscrivent au vol, se veulent sans emprise, s'adressent à tout le monde et sont particuliers. L'essentiel est le rythme, la musicalité, le flux sans retenue qui vide le trop plein pour que l'éclaircie vienne refaire corps à l'âme. Il n'y a pas de conseil, pas de jugement non plus. Juste des lettres qui côte à côte se redonnent le moral. Elles flottent sur le fil d'Ariane sans maux dire ni maudire. Quand elles arrivent en vrac, c'est le meilleur moment. Alors...... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 15:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 octobre 2008

Silence chuchoté

Me sentir nuageuse sur les routes d'automne qui filent vers l'hiver à grands pas de géant. Octobre seulement et déjà les flocons s'annoncent pour demain. Parapluie de rigueur, bonnet de circonstance. En route. Je t'attends, te regarde dans les yeux. Un brin rêveuse du printemps qui suivra et qui retentira sans jamais s'essouffler. Je ferme mon regard sur hier endormi. Je dis bonjour au temps qui courre encore et j'additionne les minutes, les secondes, les heures. La vie a retenti le douze de septembre. Les douze coups de... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2008

Temps d'M

Par temps de pluie je m'enrhume sous la tonnelle. Par temps ventilé je respire mal et mes cheveux au vent, j'aime et j'aime pas. Par temps ensoleillé, j'expose des rires à n'en plus finir. Par temps glacé, je m'enroule dans l'écharpe nouée. Par temps neigeux, je regarde les flocons tomber un à un ou par millier. J'aime le temps et pourtant il s'écoule et je tremble : pas par froid ou par peur, juste par habitude. Je n'aime pas les habitudes qui rattrapent et qui flânent. Douceur de soi : je connais assez peu. Pourtant... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2008

Rose

Le jour qui est est rose. Le soleil en profite pour bercer les cafés en terrasse. Les sourires s'étalent en toute bonne humeur. Rencontre inattendue se prolonge en douceur et en simplicité. Je dis vive les chaussures roses le soir sous la pluie et sur tous les trottoirs. Il y a des heures plus douces que d'autres, des échanges plus clairs parfois sans dire un mot. Respirez l'imprévu dès qu'il vient et quand il est possible. C'est bon de se laisser flotter sur un filet de voix qui chante : la tienne.
Posté par malou mosaique à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2008

Au vert

Partir sur l'air frais du jour guidée par le soleil et par une main tendre qui dit la douceur inattendue. Glisser sur le trottoir clair de septembre qui s'étale en vieux livres et objets de brocante. Sourire à un perchoir à oiseaux qui ensuite se suspend à l'arbre des beaux jours. Espace blanc bordé de plantes vertes qui recueille respect et liberté d'être. Ici, tout peut se dire, s'entendre et s'écouter. Les rires s'en mêlent tout comme les rapprochements de coeur et de corps qui prennent leur temps. Pas de... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2008

Infinitude

Guider les pas du monde vers la suite du jour sans préoccupation aucune pour tout ce qui est, et tout ce qui advient. La paix est pour tout de suite dans l'îlot de tendresse. L'amour est pour maintenant sans perdre de temps. L'harmonie est pour l'heure sans concession. Écouter. Entendre. Étendre les secondes du monde. Élargir les points de vue et s'attendre au meilleur qui règne en immensité. Reprendre corps et âme assurément. Pour la paix qui ruisselle. Pour la vie qui libère. Pour l'éternité de l'instant. Pour la joie du... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2008

Etoile

Tu vois l'étoile qui file au loin... Elle nous relie en vibrations communes. Et tu sais... Les nuits et les jours qui passent sans toi... nous poussent aux retrouvailles prochaines. Tu respires là où es et je respire là où je suis. Ensemble, séparément, nous respirons l'espoir d'un renouveau. Tu connais l'amour pour en être le doux fruit. Si tu pouvais m'apprendre ce à quoi il ressemble, je pense que je serais suffisamment savante pour ne pas te dire non. Frileuse... Je le suis devenue. Nerveuse... Je l'ai toujours été. Et la... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2008

le Parcours des Fées 2007 par eriklorre
Posté par malou mosaique à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2008

Que l'amour vienne à moi et de moi en toute quiétude, simplicité et tranquillité. Amour, je te parle, t'appelle, t'attends, t'entends battre dans le coeur de l'immensité. Chèr amour, tendre amour, bel amour : toi seul peut guider mon âme. Toi seul peut guérir le fracas, la torpeur et la peur. Alors... Entends ma voix frissonner jusqu'à toi. Elle s'envole légère sans crainte de te donner et de te recevoir. Amour... Je suis prête à te regarder ouvrir toutes les portes.
Posté par malou mosaique à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2008

Sur le banc de Jiji, il y avait trois princesses qui parlaient tour à tour de leur prince charmant. En regardant le ciel, elles faisaient le doux voeu d'un bonheur radieux sous la vigne d'argent. Le blanc du banc en marge reflétait l'arc en ciel faisant mine de croire que plus rien ne serait plus tout à fait pareil. La princesse centrale était de blanc vêtue, le cheveu or cendre retenu en arrière. Elle rêvait... Elle avait bien raison car pas plus tard qu'hier, sur un bout d'autoroute, elle avait rencontré un regard crucial qui la... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 15:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]