IMG_1715

J'ai vu la joie des libellules en face. Elle se frottait les ailes du haut de la cascade. J'ai entendu le soleil me parler de la vague. Elle disait dans l'écume le reflet de la vie. La joie tournait autour et glissait sur le bord. Il n'y a que le ciel. La libellule rit.

Chante. Eau, chante moi ruisseau. Rivière est ta cascade.

Je n'ai pas fait de bruit pour que tu glisses encore. Dans l'herbe haute j'ai plongé papillon. De toutes mes ailes j'ai vogué jusqu'au bout de tes  feuilles. Le pied sur le rocher, j'ai effleuré la pente.

Haute.

L'arbre se perchait sur la branche. Le vert me régala jusqu'au dessus du pont. Viens. Viens là et réjouis toi de cet instant précieux. Il ne fuit pas son reste de la beauté du jour.

J'ai dit. J'ai chuchoté sur les galets. Le panier à bâbord. Le coeur ébouriffé. De ma joie vive et belle, j'ai partagé le bain. Col vert. Lézard.

Un passe.

La tendresse est exquise face à cet océan. Vert. Du vert comme une bouteille à la mer.

Apparition. Disparition. Je te suis des yeux comme un miracle. Je suis là. Laisse moi t'aimer jusqu'au creux du couchant. Jusque sur la rive qui te dit que cet éternité respire bien la vie.

Vogue. Pirogue. Chamboule moi le coeur et vole ma chaussure dans ce moment bouillant.

De ta joie pure et sûre, me suis sentie aimée.