18 novembre 2009

Le fort intérieur

Je prends le jour qui a du mal à se lever en novembre. Je le prends de son tout début matinal et sombre jusqu'à sa nuit qui tombe à l'heure du goûter. Dans chacun de ses jours je vois toute une vie qui galope. Le temps est bas en ce novembre brumeux, frileux, souvent pluvieux. Les oiseaux se taisent, les feuilles désertent les branches. L'eau de l'Ill est inerte, paisible dans son lit. Retour à l'intériorité. Et c'est plus qu'un mot ou même une sensation. C'est un peu comme entrer en résonance avec tout ce qui brille tout au fond,... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]