Restez accrochés à un fil. Continuez la route sans courir, sans perdre souffle. Y croire tant qu'il faut pour que plus rien ne vole, ne parte. Je pense à l'énergie, à la force, au courage. Gardons cet objectif du mieux et du meilleur.

Que la vie coule, s'échappe, s'envole, que la lumière éclaire ton petit bout de vie, de rien, ton tout. Bondir en lune et en étoile, que la douceur brûle la grandeur d'âme, le beau, le vrai, le doux. Que le chant des oiseaux vienne réveiller tes ailes et que tout bouge encore, oui, à l'éternel et puis qu'à tout jamais...

Il faut parfois perdre des choses pour en découvrir d'autres. Il y a toujours une fenêtre pour se sauver du mal, celle qu'on laisse ouverte sur le monde qui nous entoure. Personne ne nous a dit que la vie était facile après tout.