29 septembre 2008

Au vert

Partir sur l'air frais du jour guidée par le soleil et par une main tendre qui dit la douceur inattendue. Glisser sur le trottoir clair de septembre qui s'étale en vieux livres et objets de brocante. Sourire à un perchoir à oiseaux qui ensuite se suspend à l'arbre des beaux jours. Espace blanc bordé de plantes vertes qui recueille respect et liberté d'être. Ici, tout peut se dire, s'entendre et s'écouter. Les rires s'en mêlent tout comme les rapprochements de coeur et de corps qui prennent leur temps. Pas de... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2008

Infinitude

Guider les pas du monde vers la suite du jour sans préoccupation aucune pour tout ce qui est, et tout ce qui advient. La paix est pour tout de suite dans l'îlot de tendresse. L'amour est pour maintenant sans perdre de temps. L'harmonie est pour l'heure sans concession. Écouter. Entendre. Étendre les secondes du monde. Élargir les points de vue et s'attendre au meilleur qui règne en immensité. Reprendre corps et âme assurément. Pour la paix qui ruisselle. Pour la vie qui libère. Pour l'éternité de l'instant. Pour la joie du... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2008

Etoile

Tu vois l'étoile qui file au loin... Elle nous relie en vibrations communes. Et tu sais... Les nuits et les jours qui passent sans toi... nous poussent aux retrouvailles prochaines. Tu respires là où es et je respire là où je suis. Ensemble, séparément, nous respirons l'espoir d'un renouveau. Tu connais l'amour pour en être le doux fruit. Si tu pouvais m'apprendre ce à quoi il ressemble, je pense que je serais suffisamment savante pour ne pas te dire non. Frileuse... Je le suis devenue. Nerveuse... Je l'ai toujours été. Et la... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2008

le Parcours des Fées 2007 par eriklorre
Posté par malou mosaique à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2008

Que l'amour vienne à moi et de moi en toute quiétude, simplicité et tranquillité. Amour, je te parle, t'appelle, t'attends, t'entends battre dans le coeur de l'immensité. Chèr amour, tendre amour, bel amour : toi seul peut guider mon âme. Toi seul peut guérir le fracas, la torpeur et la peur. Alors... Entends ma voix frissonner jusqu'à toi. Elle s'envole légère sans crainte de te donner et de te recevoir. Amour... Je suis prête à te regarder ouvrir toutes les portes.
Posté par malou mosaique à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2008

Sur le banc de Jiji, il y avait trois princesses qui parlaient tour à tour de leur prince charmant. En regardant le ciel, elles faisaient le doux voeu d'un bonheur radieux sous la vigne d'argent. Le blanc du banc en marge reflétait l'arc en ciel faisant mine de croire que plus rien ne serait plus tout à fait pareil. La princesse centrale était de blanc vêtue, le cheveu or cendre retenu en arrière. Elle rêvait... Elle avait bien raison car pas plus tard qu'hier, sur un bout d'autoroute, elle avait rencontré un regard crucial qui la... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 15:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 septembre 2008

Que voudrais tu chanter si je te proposais la voix des anges? Quelque chose de joyeux et de transparent. Les notes seraient fluides et couleraient solides. Les couleurs seraient douces et plus franches à mesure. La mélodie du vent serait appropriée. Un souffle d'harmonie en accord parfait. Les notes s'envoleraient tout comme les hirondelles accrochées sur les fils. Une croche se décroche avec intensité... Mouvement plus rapide de la chute à venir et puis non, ça remonte dans le blanc des deux lignes. Ça ruisselle avec élégance et tant... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2008

Ici les nuages semblent en suspens dans l'air et ne dérangent en rien le soleil de s'étendre. Alors... Attendre à l'abri de ses rayons le moment où la force surgit encore du fond de l'âme en veille. Le cerveau s'éclaircit avec le bleu du ciel, fait place au jour qui vient sans attendre grand chose, si ce n'est la chaleur du temps qui émerveille les figuiers, amandiers, oliviers sans pareil. La route n'est pas droite pour venir jusqu'ici. Il y a aléas, contours et puis des routes. Je connais cependant des raccourcis charmant, ce... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2008

Ma nature profonde

La nature porte ses trésors jusqu'à la bouche et jusqu'aux bouts des doigts. Généreuse et rebelle, s'accrochant à la pierre, creusant des labyrinthes qui mènent jusqu'à l'eau, à la force de vie. Ici, je m'incline devant tant de beauté silencieusement cueillie. A l'ombre de l'arbre, retrouver l'appétit de vivre et rester tranquille loin des regards durs laissés pour ce qu'ils sont. Arrière vieux souvenirs! Vous n'empêcherez plus personne de rire et de sourire en ce beau paradis. Les flonflons de la fête se sont allés hier. Le... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2008

Crois tu qu'il soit possible de partir loin d'ici en restant immobile? Peut-être, sans doute, non, oui... Alors je ne sais pas ce que j'emmènerai. Une valise pourquoi pas! Oui mais dedans?... Et bien j'emporterai une cathédrale de sens et de non sens, une rue aimée et partagée dans une ville loin d'ici, des ruelles à l'ombre du village en pierres, une montagne aux mille fleurs et aux parfums boisés... Tout ça? Oui et bien plus encore. Je la remplis de reflets, de lumière, d'amour, de sourires et de gens rencontrés sur la route. Je la... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]