12 octobre 2009

7 fois

7 fois ma langue dans ma bouche je tourne. Alors c'est le silence. Alors les mots se taisent et ça fait "Bizzz" dans mon cerveau. 7 fois ma langue dans ma bouche je tourne. Un tour à gauche, un tour à droite, 2 tours à gauche, 3 tours à droite... La gymnastique des mots qui ne veulent pas dire. 7 fois ma langue dans ma bouche je tourne.
Posté par malou mosaique à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2009

Histoire de clé

Au coeur des forteresses des forces et des failles, il y a une serrure qui cherche à s'ouvrir grand. Parfois la clé se perd de ce point d'équilibre et on met tant de temps à mettre la main dessus. Au beau milieu des peurs, des doutes, des envies, des rêves, des déceptions, des exigences accrues et la vitesse du monde, on se sent parfois si loin, oui loin du but. Et puis... ... Et puis un soir, n'y pensant plus du tout, quelqu'un ou même par soi, on sent qu'elle est présente à l'abri de nos mains. Alors on est heureux comme... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2009

Un "P", un "E", un "A", un "C", un "E"

Je reconstruis mon nid. C'est important. Les aléas de parcours existent bien, les hauts, les bas, tout ça... Quand la vie reprend, ne pas oublier de respirer sa tranquillité. Le soir est tombé. Le silence en bien change les repères. Agréable. Tout près, dame nature veille paisiblement. Et je ne souhaite que la paix, sa douceur. Alors je continue à la reconstruire en coeurs. Sur mon lit, j'ai déposé un long coussin rose avec en orange les lettres "P", "E", "A", "C", "E"... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 18:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 juin 2009

La maison aux volets bleus

Te voici en pays paradis, assise à une table où dès que tu glisses la clé, tu sens que c'est Amour comme à la maison. Quel bonheur de goûter à un tel endroit. Seule à la table de bois, ton cahier grand ouvert, tu plonges les doigts dans le nougat qui côtoie le bol de café et tu laisses la douceur te guider. Un grand bouquet orange sent le délicatement cueilli, la fraîcheur du vent. Une pomme dans une barquette de framboises, tu descends au premier étage et ouvres la porte fenêtre. Le balcon de pierre t'attend. Tu souris à la place du... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2009

Temps d'A

Il n'est pas temps de manquer de courage. Il est l'heure de retrousser ses manches, d'enlever nos oeillères, de croire plus fort encore que le voile se lève, que la toile se tisse, que tout reste possible. Pas le temps, non, non, non... "pas le temps d'être pessimiste". Entrons dans ce nouveau. N'ayons peur de rien. Protégeons ce grand tout qu'il nous reste encore. On y arrive. Oui on peut. Peu à peu, pas à pas. Il est temps. On y est et on en a conscience. Rien de plus permanent que le changement. Alors... allez... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2009

Et les saisons révisent

Partir au bois des vents, la vue scotchée au vert. Fraîcheur de l'air. Le bois nourrit le feu, haut vol des hirondelles, chaleur d'été au coeur, vaisseaux de joie s'engagent vers le rouge des cerises, saveur d'abricot, pissenlits dans l'assiette. Le feu nourrit la terre, l'humidité s'y colle. Parfum, goût et saveurs... douces, douces, si douces. Carottes, maïs, poireaux, raisins, pommes et dattes... Tendrement sucré. La terre crée le métal. Bienvenue au minéral. Odorat de l'automne, piquant, blanc et  si tiède. Il est... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2009

De toit en toi

Il y a des moments d'éternité suspendus à un toit, assis sur les tuiles qui portent et qui emportent des sensations profondes, qui restent bien au chaud de sentiments puissants, forts et vaillants. Et ils ont leurs raisons pour retentir si fort, pour vibrer sous la brise qui les emmène au centre, là où le feu jaillit pour nourrir la terre. Oui ces mots sous silence ont toutes leurs raisons d'être. Ils dépassent l'humain, décrochent des étoiles, partent en immensité sans aucune autre attente. Ils parlent de pureté, de libertés... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2009

La porte

Mieux vaut envisager la peur comme une porte qui nous emmène juste là, pas plus loin ni plus près, non non, juste là face à nous même. C'est quand même un trésor sans pareil de faire la découverte que toutes nos peurs mises bout à bout ne parlent que d'une seule chose : la peur d'être nous même. Pas plus maligne que vous, pas moins et pas plus trouillarde non plus, je me lance... Allez... 1... 2... 3 J'ouvre la porte
Posté par malou mosaique à 17:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mai 2009

Amour

L'amour........ C'est regarder Simplement Le regard est sans limite La limite est seulement dans ce que l'on perçoit Il n'y a pas de limite
Posté par malou mosaique à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2009

Filament

Je n'ai pas fini de tout recommencer, non, ne jamais finir de tout recommencer. Chercher et rechercher ce qui se cache là, au devant tout le temps. Entendre les réponses qui goutte à goutte entrent en résonance. Filaments bien reliés au firmament. Couleurs, formes se côtoient et redisent la raison. Restructuration. Re connexion. Reconstruction. Assurément. Généreusement. Infiniment. Réconciliation. Tellement savoureux et voluptueux la vie de ce côté. La vision s'éclaircit, les voiles se lèvent, le temps a tout son... [Lire la suite]
Posté par malou mosaique à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]